Réussir son média training et sélectionner les meilleurs supports

Médiatiser son business en 2019 ou le Média Training 2.0

Le Média Training n’est plus un simple entrainement.

Par définition, les séances de média training sont construites comme des simulations et des exercices dédiés aux porte-paroles, aux dirigeants et aux élus envisageaient pour répondre à n’importe quel type de questions… Cet exercice pouvait anticiper une période de crise voire y répondre efficacement.

En cette période de surinformation, voire d’hyper médiatisation, le média training a changé de paradigme ; en d’autres termes, les enjeux ne sont plus de répondre aux questions des journalistes mais véritablement de construire une stratégie unilatérale afin d’affirmer une position médiatique à un instant T sur plusieurs supports.

Le Média Training 2.0 est de concevoir, de produire et de mesurer l’impact médiatique de message.

Acte numéro 01 :  Connaître sa cible, à qui le porte-parole s’adresse. N’oubliez jamais que le journaliste n’est qu’un relai. Il analyse, décortique et contextualise votre propos comme un bijoutier qui taille, selon ses objectifs, une pierre. Le journaliste transmets des faits, réfléchit informe sur des situations. Il n’est pas l’ambassadeur de vos messages ou de votre marque. Vous devez donc connaitre son audience et les caractéristiques du média pour lequel il collabore. (les lecteurs les auditeurs et les téléspectateurs du journal).

Acte numéro 2 : une interview ou un message posté (post = langage social media) qui précise un contexte, qui répond à des interrogations légitimes et qui s’anticipe à chaque fois. L’idée principale se prépare, se travaille, sans forcément langue de bois. Car chaque individu a son propre phrasé, sa propre construction grammaticale et son support de diffusion préféré. Il faut rester clair, compréhensible… en un mot : HUMAIN. Les exemples et la précision des faits illustrent parfaitement vos idées. Parler en public, parler à un journaliste, traduire son idée sur les réseaux sociaux ne sont pas des actes naturels. Ce sont des exercices techniques et comme toute technicité elle doit être apprise, pratiquée, voire expérimentée mais surtout il faut s’entraîner pour maîtriser.

Acte numéro 3 : Vous devez d’abord partir des questions que votre cible aimerait poser pour comprendre ce que vous faites. Vous répondez ainsi à la problématique, comment et pourquoi vous le faites.
Au final, vous aurez ainsi les principales idées qui vont soutenir votre discours. Vous devez rédiger vos idées, construire votre dialectique et la tester sur les différents supports numériques comme un fil twitter, une chaine youtube ou profil Snapchat.

Acte numéro 4 : Un Media Training réussi s’appuie sur une mesure simple et claire de votre impact médiatique. Vous devez éditer des insights qui complètent vos indicateurs digitaux. Votre médiatisation sera alors globale et centrée sur vos discours.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *